Drainage lymphatique : informations

Définition Technique de massage doux dont le but est de stimuler la circulation de la lymphe pour éliminer les toxines et toxiques contenus dans les vaisseaux lymphatiques, plus rapidement que ne peut le faire l’organisme. Le drainage lymphatique manuel s’effectue par des séries rythmiques d’effleurage en vague, des pressions avec les doigts et la paume des mains sur l’ensemble […]

Suture Méniscale : récupération de la mobilité en flexion

Questions :

 

  • Avez-vous toujours pu récupérer une flexion totale chez vos patients après une suture méniscale (sans plastie de LCA associée) ?

 

  • Vos hypothèses quant aux possibles causes de limitation de flexion ?

 

Eléments de biomécanique :

 

Ménisque interne :

 

  • Corne postérieure joue le rôle de cale et limite la translation antérieure du plateau tibial interne (avec le LCA)
  • Si déchirure de la corne postérieure, augmentation de la sollicitation du LCA
  • Si lésion isolée du LCA, augmentation du risque de lésion méniscale

 

Ménisque externe :

 

  • 2x plus mobile que le ménisque interne ; 12mm de course postérieure en flexion maximale versus 6mm pour le ménisque interne
  • Compartiment fémoro-tibial externe plus mobile que compartiment interne : importance ++ de la stabilisation musculaire et proprioception

 

 

Eléments de réponses issues de la littérature :

 

« Meniscal repairs can fail because of improperly placed or tensioned sutures or devices. Postoperative pain can remain persistent because of soft tissue irritation, foreign body reaction or inflammation, and postoperative arthrofibrosis ” (Kyoung H. et al, p. 73)

 

 

Références:

 

Kyoung H. et al. (2014). Meniscal Repair. knee surgery & related research

Tscholl et al. (2016). Prise en charge actuelle des lésions méniscales chez l’athlète. Revue médical Suisse