Thérapie manuelle globale de micropalpation décrite par deux physio-ostéopathes français dans les années 80 s’intéressant aux « cicatrices », autrement dit à la mémoire des tissus lors épisodes traumatiques qu’ils soient physiques ou émotionnels non gérés par le corps. Ces atteintes ou agressions peuvent être d’origine interne ou externe et déséquilibrent l’organisme. Ceci favorise des douleurs résiduelles, des douleurs chroniques, des faiblesses musculaires, des restrictions de mobilités, des déséquilibres posturaux, différentes formes de mal-être, des symptômes viscéraux, un retour au sport ou à l’activité difficile, … La microkinésithérapie est une technique de réinformation des tissus afin que ces derniers puissent évacuer de manière naturelle ces « mémoires » qui affaiblissent l’organisme. Cette technique est adaptée à toute population.